Frédéric Bibal est avocat au barreau de Paris depuis 1996.

Peu avant sa disparition, Michel Bernfeld,  avocat de victimes depuis plus de 50 ans, le repère et l’invite à rejoindre son cabinet.

C’est là qu’il découvre et apprend la pratique de la réparation du dommage corporel, aux côtés de Claudine et Daniel Bernfeld, et d’Aline Boyer.

Passionné par la plaidoirie, Frédéric Bibal est élu deuxième secrétaire de la conférence et prononce en 1998 un discours de rentrée sur Jeanne Chauvin, pionnière des femmes avocats.

En 2006 il fonde avec deux avocates le cabinet ARPEJ, entièrement dédié à la réparation du dommage corporel.

Il intervient dans de nombreuses formations et dirige avec Claudine Bernfeld les numéros spéciaux de la Gazette du Palais en droit du dommage corporel.

Depuis 2011 il est l’auteur, avec Monsieur Jacques Denis Leroy, des rééditions de l’ouvrage de référence créée par Max Le Roy, « L’Evaluation du Préjudice Corporel ».

Il est enfin l’un des principaux animateurs du groupe de contact des avocats de victimes du terrorisme, qui a déposé en novembre 2016 le Livre Blanc sur les préjudices subis lors des attentats de novembre 2015.