Avocate depuis 1968, fondatrice et associée du Cabinet La Garanderie Avocats, Dominique de La Garanderie est devenue, en 1997, la première femme élue Bâtonnier du barreau de Paris (pour l’exercice 1998-2000).

Elle a également été élue première et seule femme au premier bureau du CNB en 1992.

Puis, après son bâtonnat, Dominique de La Garanderie a été élue sur la liste ordinale au CNB présidente de la Commission Internationale et dans le même temps représentante de la France au CCBE.

Elle est titulaire d’un DESS de Droit Privé et des certificats de spécialisation en droit du travail et en droit de la Sécurité Sociale et de la Protection Sociale.
Pionnière en droit du travail, gouvernance et RSE, elle conjugue expérience, stratégie et éthique pour ses clients, ainsi que pour les institutions et entreprises qu’elle conseille.

Dominique de La Garanderie a été de 2003 à 2017 Administrateur indépendant du Groupe Renault, membre du Comité d’Audit, des Risques et de l’Ethique et membre du Comité des Nominations et de la Gouvernance.

Elle est membre du Haut Comité pour le Gouvernement d’Entreprise (AFEP-MEDEF – 2013), présidente du Comité d’Ethique du Groupe Le Monde (2016), doyenne du Pôle Économique de l’École Nationale de la Magistrature et membre du Haut Conseil Transparency International (France – 2002).

Dominique de La Garanderie a enseigné le droit du travail à Paris X, à Paris I, à l’ESCP et auprès de différents organismes de formation.

Elle a publié en 2008 l’ouvrage : « La longue marche » sur le respect des droits de l’homme et la responsabilité sociale des multinationales.